La Plateforme GNL carburant marin et fluvial ou « plateforme GNL »:

 

Créée en mai 2017, la plateforme GNL rassemble de nombreux armateurs, ports, fournisseurs de GNL, sociétés de classe, d’ingénierie et équipementiers et associations autour d’un objectif partagé d’amorcer, en France, l’usage du GNL en remplacement des carburants traditionnels dans le transport maritime et fluvial.

Une mission interministérielle a précédé la création de la plateforme et a permis de confirmer les avantages du GNL dans le transport maritime et de navigation intérieure, avec une réduction très forte des polluants atmosphériques (SOx, NOx, PM), une réduction notable de 15% des Gaz à Effet de Serre, sans traitement des gaz d’échappement. L’usage du GNL apporte également des avantages en terme de réduction du bruit, des conditions de travail des mécaniciens, d’absence totale de risque de pollution des eaux et pour les navires à passagers un meilleur confort.

Le rôle de la plateforme GNL est maintenant de créer les conditions favorables pour équiper la France d’infrastructures de soutage en GNL dans ses ports, y compris ultra marins et fluviaux, et de permettre aux armateurs d’investir dans des propulsions GNL. En un mot, faire de la France un pays à la pointe de la transition énergétique du transport maritime et fluvial, en cohérence avec les engagements pris au niveau politique.

Forte des compétences de l’ensemble de ses membres, la plateforme GNL est en mesure de proposer des mesures d’incitation et de simplification administratives indispensables. Elle est en relation avec tous les services de l’état concernés qui sont déjà mobilisés et attentifs aux évolutions. Introduire un nouveau carburant dans le secteur du transport maritime et fluvial demande en effet d’adapter un grand nombre de réglementations, procédures ou pratiques établies.

Outre la propulsion au GNL des navires et bateaux, la plateforme GNL intervient également dans quelques actions connexes comme le transport fluvial de GNL, le raccordement électrique des navires en escale ou l’introduction du Gaz naturel Comprimé dans le secteur fluvial.